Menu

Accueil > Sophrologie > C’est quoi la Sophrologie ?

C’est quoi la Sophrologie ?

La Sophrologie est une discipline élaborée dans les années soixante par le Docteur Alfonso Caycedo, d’où l’appellation protégée de l’Ecole Caycédienne, dont le nom a été déposé à Genève.

Le terme « Sophrologie » est dérivé des mots grecs « Sos-Phren-Logos »,qui, mis ensemble peuvent se traduire par « Étude de l’harmonie de la Conscience ».

La Sophrologie est un outil de Connaissance de Soi et de ses potentialités uniques. Une voie d’éveil de la conscience et de retrouvailles avec ses valeurs profondes.

Par un entraînement quotidien autonome, elle nous soutient dans la libération de nos conditionnements négatifs et elle ouvre notre regard à une nouvelle perception de nous-même, plus centrée et en accord avec notre « être » profond.

Par les méthodes de respiration et de relaxation qu’elle propose, elle est un outil formidable dans la gestion du stress et des émotions.

Au fil du temps et de la pratique, nous nous sentons plus Vivants, plus ancrés dans le temps présent et par voie de conséquence, disponibles pour la joie et l’émerveillement de chaque instant.

Les principes fondamentaux de la Sophrologie

Le principe du schéma corporel comme réalité vécue

La sophrologie propose d’intégrer le schéma corporel de manière plus présente, plus consciente. Tout passe par le corps, en Sophrologie, nous parlons de corporalité. Chacune des techniques va utiliser la voie du corps dans sa réalité vécue. A travers le corps, la conscience se révèle.

Le principe d’action positive

Il se base sur l’idée que "Toute action positive dirigée vers la conscience se répercute positivement sur tous les éléments psychiques de l’Être." C’est donc un entraînement à observer les phénomènes qui apparaissent à la conscience sous un angle réaliste mais positif. Cet éveil d’un regard positif se renforce au cours des séances de Sophrologie. Grâce à cette énergie, il est possible de revisiter le passé, son histoire, sous un angle différent, vivre son "présent" avec plus de disponibilité pour la joie, et enfin de développer plus de confiance pour l’avenir.

Le principe de réalité objective

Il invite le Sophrologue à la responsabilité et l’authenticité dans sa pratique. Afin d’éviter toutes formes de projection, le sophrologue sera amené à développer une perception claire de son propre cheminement afin de distinguer ses propres états de conscience avec ceux de son patient. Dans cette perspective, l ’alliance sophronique peut se construire.

Le principe d’adaptabilité

Chacune des séances est adaptée au besoin du patient.